الثلاثاء، 9 أبريل، 2013

Phil Barney - Un enfant de toi



C'était le mois de février, ton ventre était bien rond.
C'est vrai qu'on l'attendait, on voulait l'appeler Jason.
Ce matin-là il faisait froid, j'avais rendez-vous au studio
Et tout en soufflant sur mes doigts, j'disais "l'petit s'ra un verseau"

Avoir un seul enfant de toi, ça f'sait longtemps que j'attendais.
Le voir grandir auprès de toi, c'est le cadeau don't je rêvais
Qu'il ait ton sourire, ton regard quand tu te lèves le matin
Avec l'amour et tout l'espoir que j'ai quand tu me tiens la main.

Et puis on m'a téléphoné et moi bien sur j'ai tout quitté
Les chœurs, les cuivres et la rythmique, j'dev'nais papa c'était magique.
Puis le taxi m'a déposé devant la porte de la clinique
Et comme un fou je suis monté, garçon ou fille c'était critique.

Avoir un seul enfant de toi, ça f'sait longtemps que j'attendais.
Le voir grandir auprès de toi, c'est le cadeau don't je rêvais
Qu'il ait ton sourire, ton regard quand tu te lèves le matin
Avec l'amour et tout l'espoir que j'ai quand tu me tiens la main.

On m'a tendu un paquet d'langes dans lequel petit homme dormait
Puis on m'a dit d'une voix étrange que c'était tout ce qui m'restait.
Tout le monde était très gentil et moi je ne comprenais pas
Que dans son cœur y'avait la vie et qu'dans le tien il faisait froid.

Ca fait dix ans qu't'as fait le vide, ça fait dix ans qu'tu n'es pas là
C'est le petit homme qui compte mes rides, il dit qu'il t'aime à travers moi
Personne depuis n'a pris ta place, l'enfant est là et j'l'aime pour deux.
Ton image est bien trop vivace et c'est bien celle que j'aime le mieux.

Avoir un seul enfant de toi, ça f'sait longtemps que j'attendais.
Le voir grandir auprès de toi, c'est le cadeau don't je rêvais
Qu'il ait ton sourire, ton regard quand tu te levais le matin
Avec l'amour et tout l'espoir qu'j'avais quand tu m'tenais la main.

ليست هناك تعليقات: